Skip to main content Help Control Panel

le bon choix

Parce qu'en matière d'énergie vous devez faire des choix durables

Home «   Habitation «   Isolation «  

l'isolation thermique

L’isolation, ça paraît très technique dès qu’on parle concrètement. Autour de moi, personne ne sait m’expliquer vraiment comment ça marche...
Qu’est-ce qu’un isolant thermique ?

Laine de verre, laine de roche, polystyrène, polyuréthanne, isolant « verts »… il existe toutes sortes d’isolants. Tous ont la même fonction : limiter la déperdition de la chaleur qui s’opère vers l’extérieur, via les murs et les ouvertures de votre logement.

Comment fonctionne un isolant ?

Tout comme les plumes d’un canard, la laine de mouton ou la fourrure, les isolants renferment de l’air immobile au cœur d’un matériau solide peu conducteur de chaleur. C’est cet air qui permet de limiter les déperditions de chaleur.

Répartition moyenne des déperditions de chaleur dans le cas d'un logement neuf respectant la réglementation thermique en vigueur (en %)


s05.gif

Comment choisir ?

C’est la résistance thermique (R) qui détermine l’efficacité d’une couche d’isolant. Plus le chiffre de résistance thermique est élevé, plus le matériau est isolant.
Dans le cas d’une paroi multi-couches, il suffit d’additionner la résistance thermique de chacune des couches.

A savoir


Les produits dont la résistance thermique (R) est inférieure à 0,5 m² K/W ne sont pas considérés comme isolant au sens de la réglementation. C’est le cas des produits réfléchissants, qui sont des compléments d’isolation assurant essentiellement l’étanchéité des parois légères.

 Quels sont les autres critères de choix ?


Au-delà de la résistance thermique, votre choix doit aussi tenir compte des autres caractéristiques de l’isolant.

Choisissez un produit d’isolation certifié ou qui a fait l’objet d’un Avis Technique.

La certification ACERMI vous sera très utile dans votre choix. Outre la résistance thermique (R), elle note de 1 à 4 les cinq caractéristiques suivantes :
I       La résistance mécanique à la compression.
S     L’aptitude du produit à se dilater.
O     La sensibilité du produit à l’eau.
L     La résistance mécanique en flexion.
E     L’imperméabilité à la vapeur d’eau.

La certification est un gage de qualité et d'objectivité pour comparer et choisir les produits. Elle est contrôlée par des organismes indépendants qui peuvent éventuellement la retirer. Son obtention se fait sur la base du volontariat de la part des fabricants.

La certification ACERMI ne concerne pas les isolants les plus récents comme les isolants «naturels ». Dans ce cas, fiez vous à l’Avis Technique.

L’Avis Technique (AT) fixe les performances, les limitations d’emploi et les conditions de mise en œuvre de ces isolants plus récents. Comme pour la certification, c’est le fabricant lui-même qui fait la démarche pour obtenir un Avis Technique.

Share